juin 28, 2013

Arnaque et escroquerie aux jeux d’argent FDJ

Par Elsa
Tous les jeux de grattage FDJ Illiko
Tous les jeux de grattage FDJ Illiko

Les arnaques et les escroqueries ne manquent pas lorsqu’il s’agit de jeux d’argent.
En effet, il s’agit bien de fraude aux jeux de grattage dans cet article que nous allons vous commenter avec pour protagoniste un commerçant qui vendait des tickets à gratter perdants
En effet, un un buraliste du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, vendait à ses clients des billets à gratter perdants d’avance.
La supercherie avait trop longtemps durée pour qu’un jour la vérité éclate.
Le protagoniste en question qui détient le bureau de tabac grattait la partie « Nul si découvert » pour connaître le résultat du ticket et savoir si ce dernier était gagnant ou perdant.
Si il était gagnant il l’encaissait et si au contraire il était perdant il le remettait en vitrine comme si de rien était et le vendait sans scrupule à un de ses clients.
Pour les novices aux cartes à gratter de la Française des Jeux, la case au bas du ticket « Nul si découvert » mentionne une série de chiffre qui permette de savoir si le ticket est victorieux ou pas.
Cette case est placée sur le billet par mesure de prévention pour prévenir d’éventuelles fraudes et ne doit être consultée par le buraliste que lorsqu’un client vient lui remettre un ticket annoncé gagnant.

Un escroc qui a empoché plusieurs milliers d’euros

Cette escroquerie a duré plusieurs années et a permis au buraliste de s’en mettre plein les poches sur le dos de ses clients fidèles ainsi que ceux de passage.
L’opérateur officiel des jeux d’argent légal en France a été prévenu par un joueur malchanceux qui a remarqué immédiatement la supercherie.
Aussi, ce dernier étant un fan de jeux à gratter et sur 5 cartes à gratter achetées aucune ne lui a distribué un lot.
De plus, les 5 cases « Nul si découvert » ont été gratté par conséquent on peut dire qu’il y a eu un manquement de la part du professionnel.
Par conséquent et pour tenter de mettre fin à ce stratagème, un huissier a été envoyé sur les lieux par la Française des Jeux pour constater cette fraude.
Le principal intéressé a bien évidemment nié les faits et celui-ci a été placé immédiatement en garde à vue.
Pour avoir trompé les consommateurs et s’être enrichi sur leur dos, il risque 375.000 euros d’amende et jusqu’à 5 ans de prison pour abus de confiance et escroquerie.
Par ailleurs, ce cas est très rare mais lorsque vous grattez des tickets de la FDJ jetez un œil sur la fameuse case « Nul si découvert » on ne sait jamais…